Les femmes enceintes

img-aqui-enceinte-hd

La grossesse

L’ostéopathie est très bénéfique pour les femmes enceintes qui consultent en général au cours des deuxième et troisième trimestres de leur grossesse. En effet, lors de ces périodes le bébé se développe et grossit dans l’utérus. La posture de la mère s’adapte donc chaque jour et peut entraîner la réapparition d’anciennes adaptations mauvaises pour le corps ou en faire apparaître d’autres. Ces adaptations entrainent des inconforts divers : tensions musculaires importantes, douleurs articulaires, douleurs vertébrales de type lombalgies ou cervicalgies, troubles digestifs, respiratoires et des congestions vasculaires.

Le diagnostic et le traitement se font par techniques adaptées à la physiologie de la future mère qui ne cesse d’évoluer. Les manipulations sont douces et sans douleur.

L’objectif de l’ostéopathe est de diminuer les tensions ressenties par la femme enceinte en redonnant le maximum de mobilité possible aux articulations. La patiente peut alors retrouver un état de santé optimal et être le plus à l’aise possible pour faire face à l’accouchement à venir.


Le post-partum

Après l’accouchement, il sera important de consulter à nouveau votre ostéopathe afin de traiter les tensions et douleurs résiduelles découlant de la mise au monde du nouveau né.

Les positions adoptées lors de l’accouchement, l’utilisation de forceps, ventouses ou spatules, le temps de travail, les forces exercées lors de l’expulsion peuvent modifier la position des structures osseuses, musculaires et ligamentaires au niveau du bassin et de la colonne vertébrale de la mère, entrainant des douleurs variées.

Il est à noter que la péridurale peut entrainer une perte de mobilité au niveau de la colonne vertébrale. Les symptômes en découlant à plus ou moins long terme vont des douleurs lombaires à l’apparition de migraines et maux de tête.

D’autres troubles musculosquelettiques peuvent également apparaître chez les jeunes parents. Ils sont dus à l’allaitement et le port de l’enfant, installation dans son siège auto, manipulation des poussettes, etc. … Tous ces nouveaux mouvements peuvent paraître anodins, mais couplés à un manque de sommeil, ils créent très souvent des cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, ou encore tendinites, syndrome du tunnel carpien. Un traitement ostéopathique sera alors utile afin de remédier au plus vite à ses symptômes.

La santé de l’enfant dépend de la santé de ses parents : prenez soin de vous !