Publications

Ostéopathe au Canada et au Maroc : l’expérience de Chloé Hiriart

Pour cette première version, nous avons recueilli le témoignage de Chloé Hiriart, diplômée du Collège Ostéopathique Sutherland de Bordeaux.
« J’ai exercé pendant deux ans à Montréal, au Canada, puis pendant 5 ans à Casablanca au Maroc, je suis actuellement de retour en France, où je me suis installée à Pessac (Gironde). »

 

Motivations, raisons de l’installation à l’étranger

« Après mes années d’études en France, férue de voyages et de nouvelles expériences, exercer à l’étranger était pour moi une évidence. Une fois que la décision de partir est prise, il est fondamental de bien préparer son expatriation.

Ne maîtrisant pas suffisamment la langue anglaise pour gérer une consultation, et étant en début d’exercice professionnel, j’ai opté pour un pays francophone. La liste des destinations potentielles s’amenuise donc immédiatement.

La seconde composante, et non pas des moindres, de tout professionnel souhaitant s’installer hors Union Européenne, est d’obtenir la carte de séjour et le visa de travail obligatoires. Le Canada, était selon moi, la destination toute trouvée, les accords bilatéraux avec la France permettent d’obtenir rapidement et facilement ce visa, initialement d’un an et de le prolonger au besoin.

La cinquième année d’étude m’a permis de préparer mes dossiers complets afin d’arriver au Québec dans les meilleures conditions possibles, une fois diplômée. »

 

 

Pour combien de temps ? Un retour en France était-il prévu ?

 

« Je n’avais à l‘époque pas de date prévue de retour en France. Le monde est vaste, nous avons la chance de n’avoir besoin que d’une bonne formation initiale, ce qui est le cas dans les écoles françaises, d’un permis de travail et bien évidement de nos mains.
De plus, si on a un coup de cœur pour un pays, avec un passeport européen, il est assez aisé d’obtenir des visas étendus et au bout de quelques années la nationalité dudit pays. »

 

Processus d’installation : facilité, différences et cadre de travail

« Au Québec, il n’existe pas encore d’ordre professionnel, l’association Ostéopathie Québec a notamment pour objectif d’attester de la formation de ses membres en s’assurant que les ostéopathes répondent aux critères de l’association et de la province du Québec.
Afin d’être affilié, il faut déposer un dossier complet en suivant le lien suivant.

Après validation du dossier, vous aurez à passer un examen pratique devant 3 ostéopathes et professeurs québécois, cet examen est du type clinicat externe. Il est à noter qu’il y a un laps de temps plus ou moins conséquent entre la validation du dossier et le passage de l’examen pratique.

Le fait d’adhérer à cette association est fondamental afin que les ostéopathes puissent produire des factures prises en charge par les mutuelles locales.
De plus, dans les pays Nord-Américains il faut souscrire à de très bonnes Responsabilité Civile Professionnelles, afin de vous protéger s’il y a le moindre problème, les canadiens comme les américains sont assez procéduriers. En intégrant l’association, vous serez aiguillé et les compagnies d’assurance accepteront de vous assurer.

Une fois ces étapes validées, il existe sur place de nombreux groupements d’ostéopathes appelés Cliniques, généralement on vous propose des contrats de travail « clé en main » avec une rétrocession.
C’est un excellent moyen de commencer sa pratique : il n’y a pas de communication externe à faire, on peut commencer à travailler directement avec un rythme de patient soutenu. Idéal pour débuter !

J’ai adoré le travail d’équipe, les « brainstorming » sur les cas compliqués, les échanges entre les ostéopathes mais aussi avec les réseaux mis en place avant mon arrivée. J’y ai découvert le travail transversal qui peut être mis en place entre les kinésithérapeutes, les naturopathes, les podologues, les sages-femmes, bien évidement tous les médecins et les ostéopathes.

Il y a une grande différence dans la vision de la santé entre la France et le reste du monde. Je pense que le fait que la santé soit quasiment gratuite en France incite les patients à beaucoup consulter, à faire de nombreux examens, et à donc rester longtemps dans le système de soin.
A l’étranger, la santé est onéreuse, les québécois consultent beaucoup en préventif. Leur objectif est de rester en bonne santé et non de traiter la maladie, ainsi il est très agréable de pratiquer dans ces conditions. »

 

L’expérience au Maroc

« Durant mon second hiver sur place, j’ai décidé de quitter Montréal dans les six mois, c’est le laps de temps minimum pour se replonger dans les papiers à clôturer et de lancer les projets à venir.
La vie au Canada est fabuleuse, seules les conditions climatiques (un hiver rude car très long avec peu de luminosité) m’ont poussé à reprendre la route.

Il est très important, que ça soit en France ou à l’étranger, de s’installer dans un endroit où l’on se sent bien. J’ai pris conscience que le soleil et l’océan étaient, pour moi, des éléments essentiels.
J’ai profité d’un séminaire au Portugal pour rencontrer des ostéopathes au Maroc. Je connaissais déjà bien ce pays du Maghreb mais j’y ai visité pour la première fois Casablanca, ville où règne un chaos organisé constant dans laquelle je me suis rapidement sentie très à l’aise.

Cette ville est le poumon économique du Maroc, de nombreux expatriés français et internationaux y résident. Comme vous le feriez en France, si vous comptez vous installer, une étude de marché préalable et une rencontre avec les ostéopathes et médecins locaux est indispensable.

La décision était prise de m’installer là-bas, 5 mois après avoir songé à quitter le Canada. Après deux ans de pratique intensive à Montréal, l’expérience que j’y avais acquise m’a permis d’être plus sûre de ma pratique et plus à même d’aller rencontrer d’autres professionnels de santé, et accroître mes connaissances.

Travailler au Maroc a été extrêmement formateur, j’ai adoré cette expérience, celle d’arriver seule, dans un pays inconnu, avec tout un réseau professionnel à créer, qui fut un vrai challenge.
J’ai eu le grand bonheur d’y rencontrer des médecins rhumatologues, traumatologues, urgentistes, pédiatres et autres, qui étaient très intéressés par l’ostéopathie et souhaitaient vraiment comprendre en quoi consistait réellement notre profession. Les échanges avec ces médecins ont été nombreux et fructueux, nous avons appris à travailler ensemble afin de traiter rapidement et durablement nos patients communs.

Le hasard des rencontres a fait que je me suis très vite entourée de kinésithérapeutes et  d’une podologue. Nous avons décidé de créer un pôle santé ensemble.

Je tiens à préciser qu’il faut sortir du mythe de l’humanitaire, et il ne faut pas se leurrer sur la pratique à l’étranger. S’installer en Afrique ou en Asie, ne veut pas dire travailler gratuitement. A Casablanca, mes loyers de cabinets et personnels étaient bien plus chers que ceux des grandes villes de province française, les RCP et la vie en général est aussi onéreuse ici qu’ailleurs. Mes séances étaient au prix des séances françaises, notre profession est de plus en plus connue et les tarifs pratiqués aussi. »

 

Quels conseils pour un ostéopathe souhaitant s’installer à l’étranger ?

« Il faut oser voyager, poser ses valises, s’investir ailleurs. Arriver seul(e) dans un pays dans lequel on ne connaît personne est très stimulant.
Néanmoins, il est important de prendre conscience, qu’ici comme ailleurs, nous ne sommes pas attendus et que les français ne sont pas forcément toujours appréciés à l’étranger. L’objectif est donc faire sa place en restant humble, et de faire ses preuves par un travail efficace sans s’imposer. »

 

Un article rédigé par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O. à Pessac – 7 rue de Bethmann

Suivez moi sur FB : Chloé Hiriart – Ostéopathe D.O.  – @hiriartosteopathie

Posted:

i Sommeil, l’appli qui peut aider vos patients à dormir sur leurs 2 oreilles

Article paru sur le blog : Oostéo.com – Publications – Ostéopathie générale

Les troubles du sommeil, qu’ils résultent des difficultés à l’endormissement, des problèmes de réveils multiples ou encore de la fatigue au réveil sont de plus en plus présents dans nos patientèles.

Le Professeur Damien Léger et le chercheur Maxime Elbaz, du Centre du Sommeil et de la vigilance de l’hôpital Hôtel-Dieu ont créé l’application iSommeil. Disponible sur iPhone et Android, elle est gratuite, téléchargeable en quelques instants et elle permettra à vos patients de mieux connaître leur sommeil et de profiter de multiples conseils adaptés.

 

Comment fonctionne iSommeil

  • L’application doit être déclenchée par le patient au moment de l’endormissement, le téléphone alors peut être activé en mode avionafin de ne pas être réveillé par des alertes ou des notifications.
    Lors de cette phase, c’est la luminothérapie qui va aider le patient à trouver le sommeil grâce à une lumière orangée qui peut être associée à une musique douce.

 

  • La fonction principale d’iSommeil est d’enregistrer les ronflements et les pauses respiratoires chez les utilisateurs. Afin que les données enregistrées soient les plus fiables possibles le Smartphone du patient devra être déposé à proximité de son oreiller.
    Le microphone du téléphone enregistrera les ronflements du patient et l’accéléromètre captera quant à lui les mouvements et donc les moments d’endormissement et de sommeil superficiel.

 

  • Le réveil est très important et il a aussi été pris en compte par les chercheurs, la luminothérapie vient à nouveau en aide aux patients. Cette fois ci c’est une lumière dans les tons de bleu qui va être projetée par le téléphone, elle est associée à une musique stimulante qui s’enclenchera à l’heure ou le patient aura programmé de se lever.

Les données enregistrées durant la nuit sont visibles directement dans l’onglet « Analyses » de l’application sous la forme de deux courbes, une pour le ronflement, l’autre pour les mouvements.

 

Les avantages de l’application

iSommeil permet au patient de tester son degré de vigilance pendant la journée par la mesure du temps de réaction, grâce à un petit jeu ludique de 30 secondes.
L’objectif des concepteurs est de démontrer que le degré de vigilance est directement lié à la capacité récupératrice du sommeil, donc qu’un sommeil de qualité aura des conséquences directes sur la journée à venir.

Un paramétrage préalable du même jeu sur une durée d’une minute (1) et trente (30) secondes sera proposé au patient, afin qu’un temps de référence soit enregistré. Il devra être réalisé à un moment où la vigilance et le rythme circadien sont au plus haut potentiel.

Cette application est un allié pour les patients présentant des troubles ou une mauvaise qualité de sommeil. Elle leur permettra de mieux appréhender leur sommeil notamment en prenant conscience des différentes phases de celui-ci et en suivant les conseils donnés, mais aussi à mieux s’endormir et se réveiller.

Cependant, si le patient note des dysfonctionnements ou s’il souffre de somnolence chronique pendant la journée, il sera essentiel de l’orienter vers son médecin traitant afin de réaliser des tests plus poussés en Centre du Sommeil. L’application, bien que validée par un protocole médical, ne remplace en rien une consultation en cabinet par un professionnel de santé.

 

Un article rédigé par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O. à Pessac – 7 rue de Bethmann

Suivez moi sur FB : Chloé Hiriart – Ostéopathe D.O.  – @hiriartosteopathie

Posted:

Les lombaires et leurs atteintes au golf

Article paru dans le magazine:
Greenset Golf du Maroc- n°112 – Décembre 2014/Janvier 2015

Après une analyse des différentes pathologies touchant la zone des lombaires chez le golfeur, Chloé Hiriart et Françoise Manas Gomez décortiquent votre position à l’adresse. En effet, cette position de départ est la base d’un bon swing, après l’analyse du Set-Up de base, les positions lésionnelles  soit la I-position, la S-Position et la C-Position vous seront expliquées.

A vous de jouer:  Echauffement et préparation physique sont indispensables pour garder vos lombaires en bonne santé. La lombalgie du golfeur n’est pas une fatalité, contre toutes idées reçues. Bien se préparer physiquement est à notre sens un excellent moyen de lutter contre la lombalgie.

  • Echauffement des obliques: Les rotations,
  • Echauffement des spinaux: le penché en avant,
  • Renforcez et équilibrez votre caisson abdominal.

Rubriques : Le putter à long manche comme les pros jusqu’en 2016… – Le K du Pro: Olazàbal, vainqueur de 2 masters, 29 victoires en professionnel et 3 Ryder Cup, est comme de nombreux golfeur passé par une hernie discale.

 

Un reportage réalisé par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O. et Françoise Gomez, Kinésithérapeute D.E. & Golf Physio Traner.

Posted:

Recherche fondamentale et applications cliniques, que les fascias soient avec vous !

Article paru dans le magazine:
L’Ostéopathe Magazine-n°27 – Décembre / Janvier / Février 2016

« Les fascias, vous les manipulez tous les jours. Vous connaissez leur intérêt clinique. Mais ce tissu révèle encore plus de secrets. Et ils sont nombreux scientifiques, anatomistes, thérapeutes, etc, à étudier en profondeur ce tissu longtemps considéré comme superficiel et de remplissage. Qu’ont-ils découvert?  » Une enquête réalisée lors du 4E Fascia Research Congress, à Reston, USA, coordonnée par Reza Redjem-Chibane.

  • La double définition des fascias dissociables et systémiques, « Le fascia est associé à beaucoup d’autres éléments. Distinguer ses propriétés propres peut s’avérer difficile. Pourtant, le définir est primordial pour rassembler les experts des différentes disciplines autour de son étude. Comment mettre en place une telle définition? » Synthèse de l’intervention de Carla Stecco par Chloé HIRIART, ostéopathe D.O. ,
  • Fluidifier les fascias pour lutter contre la spasticité, « Redonner de la fluidité aux fascias contribuerait à lutter contre la spasticité qui touche les personnes victimes d’AVC. Par des injections d’acide hyaluronique, il est possible de « lubrifier » les fascias. Quel est le mécanisme d’action mis en jeu? Les manipulations favoriseraient encore l’action de l’acide hyaluronique… Comment? » Synthèse de l’intervention de Preeti Raghavan par Chloé HIRIART, ostéopathe D.O. ,
  • Innervation du fascia thoraco-lombaire, une preuve qui fait mal ! « Comment prouver l’innervation des fascias? A travers une étude histologique rigoureuse, Siegfried Mense a prouvé l’existence d’un réseau de nerfs et de nocicepteurs dans le fascia thoraco-lombaire. Mais au cours de ses expériences, il a été surpris par une autre découverte… » Synthèse de l’intervention de Siegfried Mense par Chloé HIRIART, ostéopathe D.O. .

 

Votre ostéopathe Chloé Hiriart consulte désormais au 7 rue de Bethmann, 33600 Pessac, France.

Posted:

Le Swiss Ball, un ami qui vous veut du bien!

Article paru dans le magazine: Golf du Maroc O’Féminin – Hors Série n°2 – Eté 2015

Idéal pour les golfeuses cherchant à optimiser leur gainage et leur équilibre, le Swiss Ball permet de renforcer les muscles profonds pour une posture plus tonique. Il permet également de travailler souplesse et coordination.

Françoise Manas Gomez et Chloé Hiriart vous proposent une routine travail sur l’outil ludique qu’est le Swiss Ball. La recette de cette routine: 8 répétitions de chaque exercices, 1 soupçon de motivation, 1 pincée de persévérance, 1 louche de bonne humeur, à répéter à volonté!

Différentes positions sur le Swiss Ball pour travailler tous les groupes musculaires: Spécial Taille Fine (Abdominaux et Obliques), Le Ventre Plat (Abdominaux et Grands Droits) , Le Combiné « Effet Fesses Galbées » (Abdominaux+ et Fessiers +++) , Les Cuisses en Béton Armé (Ischio-Jambiers et Quadriceps).

Lors du swing, gainage, coordination et vitesse doivent être mis en place dans le bon tempo. l’exercice  » Un Swing Bien Fouetté » vous apprendra à travailler les rotations du tronc afin que vous puissiez gagner en régularité et en distance.

Rubriques :

A chaque taille son Swiss Ball : Assises sur le ballon, vos cuisses doivent être horizontales. Si vous mesurez moins de 1m65 choisissez un Swiss Ball de 55cm de diamètre, de 1m65 à 1m80 un Swiss Ball de 65cm et pour les plus de 1m80 un Swiss Ball de 75cm de diamètre sera le plus adapté pour vous.

 

Un reportage réalisé par Françoise Manas Gomez, Kinésithérapeute D.E. & Golf Physio Trainer et par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O. exerçant au 7 rue de Bethmann, 33600 Pessac.

Posted:

Cervicales, êtes-vous manipulés ?

Article paru dans le magazine:
L’Ostéopathe Magazine-n°24 – Décembre 2014 /Janvier /Février 2015

A Bruxelles, un congrès ce doit d’être européen. Mais pas seulement. L’ostéopathie belge intégrée dans l’université a su nous proposer le 15 novembre dernier, le 1er congrès universitaire d’ostéopathie. Organisé conjointement par l’Université Libre de Bruxelles et l’Union Professionnelle de Médecine Ostéopathique (UPMO), ce congrès aura lieu sur le Campus Erasme à Bruxelles.

Cette première rencontre dans l’histoire ostéopathique belge et européenne sera consacrée aux apports de la recherche à la clinique ostéopathique. Pour cette journée, nous avons choisi pour thème : « Le rachis cervical : de la recherche fondamentale à la pratique quotidienne ». Cervicalgies, névralgies cervico-brachiales ou encore les céphalées cervicogènes sont parmi les motifs de consultation les plus fréquents des ostéopathes. Paradoxalement, cette prise en charge est encore fréquemment controversée. La crainte qu’inspirent notamment les manipulations cervicales est au centre de cette préoccupation.
Les aspects conceptuels, anatomiques, biomécaniques, neurophysiologiques mais aussi épidémiologiques, cliniques, paracliniques et neurochirurgicaux seront donc évoqués et actualisés, au cours de cette journée, par différents spécialistes et chercheurs universitaires.

Un reportage réalisé par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O et Reza Redjem-Chibane.

 

Votre ostéopathe Chloé Hiriart consulte désormais au 7 rue de Bethmann, 33600 Pessac.

Posted:

Le genou et ses atteintes au golf

Article paru dans le magazine:
Greenset Golf du Maroc- n°111 – Octobre/Novembre 2014

Après une analyse des différentes pathologies touchant le genou du golfeur, Chloé Hiriart et Françoise Manas Gomez décortiquent étape par étape, la biomécanique le swing. De l’adresse au finish, les contraintes de forces appliquées aux genoux vous seront expliquées afin que vous puissiez les tester vous-même.

A vous de jouer:  Souplesse et stabilité sont nécéssaires pour garder des genoux en bonne santé, éviter les douleurs et améliorer votre swing. Une routine de stretching du mollet et de la cuisse, des ischio-jambiers et des fléchisseurs de la hanche vous sera proposer, ainsi qu’un exercice simple visant à renforcer la stabilité latérales de vos genoux avec la résistance élastique progressive.

Rubriques : Le K-Taping comme les pros – Le K du Pro: Woods

 

Un reportage réalisé par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O. et Françoise Gomez, Kinésithérapeute D.E. & Golf Physio Traner.

 

Votre ostéopathe Chloé Hiriart consulte désormais au 7 rue de Bethmann, 33600 Pessac, France.

Posted:

Grossesse, neuf mois fermes pour l'ostéopathie

Article paru dans le magazine:
L’Ostéopathe Magazine-n°23 – Septembre / Octobre / Novembre 2014

Dans ce dossier spécial sur la grossesse, découvrez l’expertise unique et spécifique de deux ostéopathes également sages-femmes. Les motifs de consultations pour chaque trimestre seront décrits dans la rubrique reportage et tous les éléments diagnostics différentiels seront détaillés dans la fiche clinique. Un dossier complet et … à terme!

  • Interview d’ Anne Maquet, Ostéopathe et Sage Femme,  » L’autonomie et le bien-être de la patiente est une priorité »,
  • Les Motifs de Consultations Récurrents au 1er, 2ème et 3ème trimestre? Le monde médical et paramédical s’accorde pour dire qu’une future mère en pleine forme en début aura généralement une grossesse paisible et confortable. C’est donc l’objectif principal de la prise en charge ».
  • Les Urgences Obstétricales : éléments de diagnostic différentiel. Extrait de la conférence « Les Urgences Obstétricales du Médecin Traitant » réalisée par Christine Trebesses, gynécologie Obstétricienne et chef de service gynéco-obstétrique de la maison de la Santé Protestante de Bordeaux-Bagatelle.

Une enquête réalisée par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O. et coordonnée par Reza Redjem-Chibane.

 

Votre ostéopathe Chloé Hiriart prend en charge les femmes enceintes et les nouveaux nés au 7 rue de Bethmann, 33600 Pessac, France.

Posted:

Garder l'ostéopathie en tête

Article paru dans le magazine:
L’Ostéopathe Magazine-n°22 – Juin/Juillet/Août 2014

Un séjour prévu à Chicago? Un détour de 400 miles s’impose alors pour un pélerinage sur le site du berceau de l’ostéopathie à Kriksville, aux Etats-Unis. Là-bas se trouvent le Musée de médecine ostéopathique et le Centre international d’histoire de l’ostéopathie. Son directeur, Jason Ross Haxton, nous ouvre les portes de ce bâtiment regroupant l’héritage ostéopathique mondial.

  • L’ ATSU aujourd’hui – https://www.atsu.edu
  • Ils ont pensé à tout! : La « Mini Médical School »
  • « The Legacy Project » : Ce projet réunit une équipe qui effectue une veille permanente pour identifier des membres influents de la communauté ostéopathique, qu’ils soient ostéopathe ou chercheurs, dont la carrière a fait évoluer la profession ostéopathique. L’objectif est de minimiser les pertes potentielles de données relatives à l’ostéopathie et de contribuer à leur diffusion vers les futurs praticiens dans le monde entier. Ce projet à  permis de de préserver des ouvrages appartenant à Irvin Korr, William Johnston, Harold Majoun Jr, ou encore Viola Frymann.
  • Cinq questions à Jason R. Haxton, directeur et conservateur du musée de médecine ostéopathique.

Un reportage réalisé par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O.

Votre ostéopathe Chloé Hiriart consulte désormais au 7 rue de Bethmann, 33600 Pessac, France.

Posted:

Troubles du sommeil chez le bebe et l’enfant : un stress a couper le souffle !

Article paru dans le magazine:
L’Ostéopathe Magazine-n°19 – Septembre/Octobre 2013

Nous sommes très souvent confrontés à des troubles du sommeil chez nos jeunes patients. Ils ont un effet sur leur santé à court et long terme, mais aussi … sur celle de leur entourage! Pour ce 3e et dernier volet de nos reportages sur le sommeil, nous avons choisi de vous présenter l’approche ostéopathique des troubles du sommeil pendant l’enfance de Liz Hayden, ostéopathe britannique.

Un reportage réalisé par Chloé Hiriart, Ostéopathe D.O.

 

Votre ostéopathe Chloé Hiriart consulte désormais au 7 rue de Bethmann, 33600 Pessac, France.

Posted: